Art et artisanat

Quels sont les prix pratiqués par les artisans pour l’isolation extérieure d’une maison ?

Le 7 décembre 2020 — 3 minutes de lecture
artisans isolation

Nous parlons d’isolation par l’extérieur (ou isolation extérieure d’une maison) pour désigner une technique performante permettant la suppression des ponts thermiques. C’est ce qui permet ensuite d’éviter les déperditions de chaleur ! Nous vous développons ci-dessous tout ce qu’il faut savoir sur les prix et aides pratiqués.

Découvrez les prix de l’isolation thermique par l’extérieur

Il faut savoir que l’Agence nationale de l’habitat donne généralement un coût moyen par rapport aux travaux d’isolation par l’extérieur. C’est ce qui permet d’aider les particuliers à mieux estimer les coûts.

Par rapport à l’ITE par exemple, il faudra estimer une somme allant de 50 à 80 euros pour le mètre carré. Toutefois, ce prix comporte également la fourniture de l’isolant, ainsi que la pose. En tout et pour tout, nous sommes sur une fourchette totale qui peut aller de 3 822 euros à 8 733 euros (une estimation moyenne de 4 778 euros) pour une durée de seize jours. Cette somme globale dépend de plusieurs facteurs, notamment :

  • Le coefficient de la résistance thermique ;
  • L’épaisseur ;
  • La surface à isoler ;
  • Le secteur géographique, etc.

Le coût peut donc très bien progresser pour atteindre plus de 8 000 euros pour la région parisienne par exemple où les facteurs mentionnés plus haut ne sont pas toujours les plus propices. Si vous souhaitez toutefois avoir une vision plus détaillée des tarifs pratiqués, nous vous invitons à demander votre devis à plusieurs artisans pour pouvoir effectuer une étude comparative précise. Les travaux de rénovation bénéficient fort heureusement d’un taux TVA réduit (-5.5 %), à condition que le matériel soit acheté par un poseur.

A lire également : Quel est le coût de construction d’une maison ?

Aides disponibles pour l’isolation thermique extérieure

Afin de pousser les propriétaires des logements et locaux à opter pour l’isolation extérieure de leurs logements, l’État français a instauré un ensemble d’aides pour les travaux. Ces aides (pouvant être cumulées entre elles) permettent de considérablement diminuer les coûts pratiqués, avec des frais engagés qui permettent aussi la réduction des impôts.

Il faudra pour cela répondre à un certain nombre de critères encore une fois, avec la création de la paroi isolante exclue de la plupart des dispositifs (notamment la CITE, soit Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique). Notez bien également que le montant des travaux ne doit pas dépasser les 150 euros pour le mètre carré, avec une résistance du matériau qui doit être au minimum de 3.7 m². K/W pour un logement dont l’ancienneté dépasse les deux ans.

Mais les aides ne se limitent pas à cette offre mentionnée plus haut puisqu’il s’agit aussi de l’éco-prêt taux zéro, les aides de l’Anah, ou encore des collectivités locales. La prime d’énergie peut également constituer une solution intéressante.