Jardin - Aménagement extérieur

Entretenir sa piscine en hiver : Tout savoir

Le 1 mars 2021 — 4 minutes de lecture
entretien piscine

Pour retrouver votre piscine après la saison hivernale en bon état et bien pouvoir en profiter en été, il faut en prendre soin. En effet, les piscines demandent beaucoup d’attentions, surtout en hiver, où elles sont le moins utilisées, mais où elles risquent le plus que leurs états se détériorent. C’est pourquoi savoir prendre soin de sa piscine est primordial pour tout détenteur de piscine.

Comment entretenir sa piscine en hiver ?

Quand l’hiver est là, il ne suffit pas de mettre sa piscine en arrêt ou de la vider pour espérer ensuite la retrouver en bon état l’été qui suivra. L’entretien d’une piscine est très important, surtout en hiver, c’est pourquoi connaître tous les tenants et aboutissants de l’hivernage est indispensable.

L’hivernage d’une piscine

Chaque année quand les températures commencent à baisser en dessous de 15°C, tous les propriétaires de la piscine qui sont conscients, commencent l’hivernage de leur piscine pour bien la protéger de l’hiver et ne pas avoir à débourser de grandes sommes pour leurs réparation, une fois que l’été arrivera. Il est à noter qu’il existe 2 types d’hivernages :

  • L’hivernage actif : Qui est un demi sommeil,
  • l’hivernage passif : Qui est un arrêt total.

L’hivernage actif

L’hivernage actif, est appelé aussi un semi-hivernage. C’est-à-dire que pour effectuer ce dernier, les piscines sont en demi-arrêt, leur système d’évacuation n’est mis en travail que 2 à 3 heure par jour, pas plus, et cela en suivant plusieurs étapes, qu’on vous citera ci-après.

Un nettoyage de piscine

Avant de tout commencer, il est primordial de bien nettoyer votre bassin, avec tous les produits et les outils qu’il faut ( les désinfectants, le chlore, les dégraissants…).

Avoir un rythme bien précis

Pour que cet hivernage soit réussi, il est important de bien respecter la programmation, c’est-à-dire qu’il faut programmer la piscine à ce qu’elle soit mise en fonction que 2 à 3 heures par jours au grand maximum.

L’entretien nécessaire

Pour un bon hivernage actif, l’entretient est primordial, il ne faut pas négliger le nettoyage de tous les équipements de la piscine, à chaque fois que cela est nécessaire, puisqu’ils sont en marche.

Il est à noter, que l’hivernage actif est conseillé généralement dans les régions avec un hiver pas trop rude.

L’hivernage passif

Appelé aussi hivernage total, il est le contraire de l’hivernage actif, c’est-à-dire que pour effectuer ce dernier, la piscine doit être en arrêt total pendant toute la période hivernale et pour ce faire, plusieurs étapes sont à respecter.

Le nettoyage du bassin

Qui est une étape commune entre les deux hivernages, le nettoyage de la piscine, est toujours indispensable pour commencer l’hivernage.

Le traitement en chlore

Après l’étape du nettoyage, il faut effectuer un grand traitement de chlore, qui permettra de bien désinfecter la piscine, pour la vider ensuite de 10 Cm afin qu’elle soit prête pour lancer son hivernage passif.

La mise en place de l’hivernage passif

Après le traitement chlore, une vidange de tout le circuit de filtration s’impose, pour que votre piscine soit totalement prête à être mise en arrêt et commencer son hivernage passif.

Enfin, pour un hivernage passif réussi à 100% , il est important d’installer tous les outils essentiels à ce dernier comme les flotteurs, les ballons d’hivernage et les bouchons.

L’entretien de la piscine est indispensable en hiver, c’est pourquoi les professionnels ont inventé l’hivernage passif pour les piscines dans les régions avec un hiver rude, et l’hivernage actif pour les piscines se trouvant dans les régions avec un hiver plus au moins clément. Il est toutefois important de préciser qu’une piscine vide est une piscine détruite, puisque cela provoque des fissures et une déformation du bassin.