Jardin - Aménagement extérieur

Comment réaliser un jardin à l’anglaise ?

Le 5 février 2021 — 3 minutes de lecture
jardin anglais

Depuis le 16e siècle, le jardin anglais évoque la simplicité, la vie au jardin. C’est un style d’aménagement d’espace vert mettant à l’honneur les fleurs et les feuillages. Un art certes rigoureux mais pensé pour laisser vivre la nature dans son état sauvage. Découvrez les conseils pour réaliser un jardin résolument anglais.

Le jardin à l’Anglaise est un style de jardin à l’aspect naturel mais néanmoins maîtrisé. Contrairement, aux jardins à la française (avec son obsession de la symétrie, ses boules de buissons finement taillées, ou ses labyrinthes géométriques de sapinettes), le jardin à l’anglaise privilégie plutôt les allées sinueuses bordées de pavés et fait place à un paysage buissonnant.

L’aménagement

Pour aménager votre jardin à l’anglaise, pensez d’abord à délimiter les allées, ensuite à planter les arbres, pas trop près de la maison, puis mettre les plates-bandes et les gazons. Le jardin anglais se caractérise ainsi par :

L’absence de clôture autour du jardin

L’installation d’arbres et des arbustes délimitent naturellement le terrain : une solution pour les masquer. Le jardin d’inspiration anglaise rend ainsi invisibles les clôtures en recréant des limites naturelles.

Les bordures végétales et les massifs

Pour la beauté des feuillages, les hostas ont de loin la préférence, suivies de près par les heuchères. Et toutes ces plantes ont la caractéristique de s’adapter au même sol. À savoir une terre fraîche, légère (pas trop argileuse), humide avec un emplacement moyennement ombragé.

Pour les haies, vous pouvez selon vos envies utiliser du buis, taillé ou non. Placée juste derrière une plate-bande, cette barrière végétale empêche la propagation des odeurs des fleurs et protège ces dernières du froid de l’hiver et ses vents violents.

Tout jardin anglais a aussi une arcade de plantes grimpantes. Les rosiers ont bien sûr la préférence, mais le lierre ou la vigne vierge peuvent tout aussi bien faire l’affaire.

Les allées : gazonnées ou pavées à l’ancienne

Pour les bordures des allées, il faut mixer les plantes et les couleurs. Comme fleurs idéales, les ligulaires, les anémones de printemps, les digitales, les narcisses en fin d’hiver, et les echinaceas feront l’affaire.

Le jardin à l’anglais s’épanouit d’autant mieux sous des climats frais et humides. Les cheminements sont ainsi des espaces engazonnés bien verts, proprement entretenus. C’est ce qu’on appelle gazon anglais.

Les cheminements ainsi que les terrasses pavées en pierres ou en briques sont un bon moyen alternatif pour un entretien plus simple pour tous les types de climats

La décoration

Les jardins à l’anglaise ont la réputation d’avoir un aspect romantique. C’est grâce aux éléments de décoration accompagnant le cadre naturel. Il y en a qui sont incontournables et à installer à des endroits stratégiques des cheminements du jardin.

  • Les clôtures basses et les portillons en bois, donnant un aspect “cottage”
  • Les statues nichées dans la verdure.
  • Un kiosque avec une table et des chaises en fer forgé comme espace pour prendre le thé.
  • Les bancs en fer forgé ou en bois, insérés dans la végétation, afin de prendre le temps de les observer.